Salubrité à Kinshasa, les nouveaux bourgmestres et la longue attente des kinois

 

L’insalubrité dans la ville de Kinshasa constitue la priorité des priorités pour l’ensemble des kinois déjà lassés de voir les nouveaux bourgmestres à l’action dans l’assainissement de la capitale classée parmi les plus sales de la planète.

Nommés il y a quelques temps et reçus par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, les nouveaux bourgmestres des 24 communes de Kinshasa sous la conduite du gouverneur Ngobila n’ont pas de temps à perdre, ça pue partout. Les différents coins de la ville sont parsemés des montagnes d’immondices, des caniveaux bouchés parce que rarement curés ou carrément disparus à cause des constructions anarchiques, les ambouteillages monstres avec à la clef, des routes délabrées ou inexistantes, l’insécurité aggravée par le phénomène Kuluna etc…

Certes, autant des défis qui attendent des solutions adaptées. Mais les kinois s’impatientent de voir leur ville clean. Une longue attente qui, croit-on pourrait trouver solution d’ici un bail. La situation de l’insalubrité à Kinshasa exige du courage et des actions bien ficelées et non des slogans creux ou du tâtonnement donnant l’impression de naviguer à vue. À espérer que la rencontre Tshisekedi-bourgmestres est un détonateur qui permettra à l’ancienne Léopoldville de retrouver sa robe de référence africaine autre fois appelée « Poto Moyindo » entendez « l’Europe des noirs ».


Aussi, il faut dire que la majorité des bourgmestres nommés sont des produits de la jeune génération UDPS. Il faudra de ce fait compter sur cette énergie jeune dans l’assainissement de chaque commune. Ainsi chacun pourrait accompagner le chef de l’État qui a placé toute sa confiance sur les nouveaux venus après l’échec de l’ancienne équipe. Plusieurs voix souhaitent une évaluation trimestrielle des bourgmestres dans le but de pousser chacun au travail. Ceci éviterait une nouvelle classe des bourgmestres paresseux.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires