Prise de Kitchanga par les M23/RDF : les déplacés vivent la misère dans le territoire de Walikale

Les déplacés qui ont fui les exactions des terroristes du mouvement du Vingt-trois mars (M23), sous l’apui de l’armée rwandaise dans la cité de Kitchanga, territoire de Masisi (Nord-kivu), vivent le calvaire ces jours dans différents sites de campement à Walikale, un territoire voisin de Masisi, dans la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Le cris d’alarme est de Muhindo Muhemeri John, l’un des notables du groupement Ikobo, lequel abrite ces vulnérables de la guerre.

‹‹ Pas de quoi à mettre sous la dent, moins encore où dormir, ces déplacés passent nuit à la belle étoile››, se lamente la notabilité du groupement Ikobo.


Muhindo Muhemeri John, a profité de l’occasion pour appeler à une urgente intervention du gouvernement congolais ainsi que ses partenaires, afin de sauver les vies humaines.

Au jour le jour, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) s’affrontent contre les terroristes du M23/RDF dans la cité de Kitchanga, causant ainsi d’énormes dégâts matériels.

Lire aussi  Guerre dans l'Est RDC : Cyril Ramaphosa approuve l'envoi de 2900 militaires pour combattre les groupes armés au Nord-Kivu

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires