Opérations conjointes FARDC-UPDF : « L’ennemi a migré de l’Est pour l’Ouest » (Mak Hazukay)

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en mutilation de forces avec l’armée ougandaise UPDF affirment que suite à la pression que subissent les djihadistes ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées), ces terroristes ont migré de l’Est vers l’ouest sur la Route Nationale numéro quatre (RN4).

C’est ce qu’a révélé le lieutenant colonel Mak Hazukay, porte-parole de la coalition FARDC-UPDF dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Il l’a dit lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 23 février 2023 à Beni ville, au Nord-Kivu.

À l’en croire, ‹‹ des terroristes ADF ont fuit vers la zone où les opérations de la force conjointe ne sont pas encore lancées ››.


Cet officier militaire rassure cependant sur la détermination des armées congolaise et ougandaise à ramener la paix dans cette partie de la RDC.

Les armées congolaise et ougandaise ont pris le dessus ces derniers jours sur la nébuleuse ADF, qui ne sait plus où aller et où se ravitailler, car plusieurs de ses liens de ravitaillement ont été coupés par les FARDC-UPDF, déterminés sur le champs.

Lire aussi  Dix congolais tués dans les bombardements au Soudan : Kinshasa tonne et exige le rapatriement des corps au pays

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires