Kinshasa : Tshisekedi inaugure un nouveau complexe industriel de traitement d’eau potable

La ville de Kinshasa dispose désormais d’un nouveau complexe industriel supplémentaire de traitement d’eau potable de la Regideso dans le quartier Binza /Ozone.

Le premier module de cette usine d’une capacité de production journalière de 110 000 m d’eau potable a été inauguré ce jeudi 23 février par le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Appelée à améliorer la desserte en eau de la regideso dans les communes de l’Ouest de la capitale, le complexe industriel de Binza Ozone atteindra à l’issue de l’aménagement de ses trois modules une capacité totale de 330 000m3/j.


Cet investissement est le fruit du partenariat stratégique entre la RDC et la Banque Mondiale relancé en mai 2019 à Washington à la faveur de la première mission de travail du Chef de l’Etat aux USA.

Financés à hauteur de 72 millions usd , les travaux de construction du complexe industriel s’inscrivent dans le cadre du Projet d’alimentation en eau potable en milieu rural ( PEMU) qui a été clôturé au 30 juin 2021 puis , dans un deuxième temps , dans le cadre du projet Kin Elenda.

Lire aussi  Convoqué plus d'une fois, Kalev recuse le magistrat Robert Kimbu chargé de l'instruction de son dossier

Avec la production de l’usine de Lemba Imbu inauguré en août 2022 et celle du premier module de Binza/Ozone , le déficit en eau à Kinshasa est réduit à 300.000m3/j contre 450 000 m3 il y’a peu.

Le premier module inauguré va couvrir 20 quartiers des communes de Ngaliema, Kitambo, Selembao et Mont Ngafula.

Dans son allocution de circonstance, le Directeur Général de la Regideso David Tshilumba a fait part du soulagement de son entreprise de voir le Chef de l’Etat réaliser ce projet social à impact visible.

M. Tshilumba a annoncé à la même occasion le paiement en ligne des factures de la regideso.
Dès ce samedi 26 février , il sera possible aux abonnés regideso de payer les factures de consommation d’eau à partir des téléphones portables via les messageries financières.

Le responsable des opérations de la Banque Mondiale en RDC Issa Diaw, s’est félicité de l’aboutissement de ce projet social qui participe à améliorer la desserte en eau dans la ville de Kinshasa dont l’extension et la croissance démographique ne répondaient plus aux infrastructures existantes.

Lire aussi  RDC : G. Kabombo Muadiamvita invite les responsables des partis politiques à ne pas faire des militants "une milice pour déstabiliser les institutions"

Quant au ministre des ressources hydrauliques et énergétiques Olivier Mwenze , il a déclaré que la mise en service de cette usine est  » la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat fondée sur l’humain et son bien-être ».

Lancés par le Chef de l’Etat en décembre 2019, les travaux de construction du centre de captage à la station de pompage ont mis 3 ans et 2 mois.
Depuis le 20 septembre 2022, les travaux du deuxième module de l’usine de l’Ozone ont démarré sur financement du fond de l’Opep pour le développement international ( OFID).

Les travaux du troisième module sont à l’étape d’attribution de marché par la Banque Mondiale.

CP

Lire aussi

Les plus populaires