CNSS : le DG Charles Mudiayi « déterminé à promouvoir les valeurs qui caractérisent la bonne gouvernance et la prévoyance sociale »

 

A l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux 2023 et la présentation de la
nouvelle équipe dirigeante, vendredi 24 février 2023 au parking modernisé du bâtiment administratif de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS, le Directeur Général Charles Mudiayi a exprimé son voeu de combattre les antivaleurs et promouvoir les valeurs qui caractérisent la bonne gouvernance et la prévoyance sociale ».

« Je souhaite que cette année marque un nouveau départ dans la
gouvernance de l’administration de la sécurité sociale et aussi pour l’épanouissement de chaque cadre et agent ainsi que de nos familles respectives »,
Selon le journal la Référence Plus, le DG de la Caisse a émis ce même vœu aux retraités particulièrement à l’association des Pensionnés et Rentiers (APRC), aux organisations des
employeurs et des travailleurs ainsi qu’aux membres du Conseil d’Administration et du collège de commissaires aux comptes.

Une occasion pour le patron de la Caisse de présenter ses vœux de bonne santé et de succès à l’ensemble du personnel de la CNSS à Kinshasa et partout en République Démocratique du Congo. C’était en présence du représentant de la ministre, de l’Emploi,
Travail et de la Prévoyance sociale, du Président du Conseil d’Administration Kolela Tshibangu, du DGA, Didier Kipopa, de l’administrateur Babangu Wababu Paul, de Mme l’administrateur Kusuamina Basola Yvonne, du DG de l’INPP ainsi que d’autres invités.


A en croire le DG Charles Mudiayi Kazadi, la Caisse doit contribuer à l’épanouissement social des travailleurs congolais soumis à son régime. Cela dit-il implique une conjonction des moyens humains, matériels et financiers. « Dès ma prise de fonction à la tête de cet Etablissement, j’ai lancé un état des lieux afin de dresser l’autopsie profonde de notre Établissement pour cerner les forces et les faiblesses et ensuite proposer des mesures nécessaires qui soutiennent notre ambition », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Kinshasa : Lançant la 1ère édition du tournoi de football "Kindele Challenge", Yves Kitumba "appelle les jeunes à s'enrôler massivement pour s'approprier le processus électoral"

En attendant la validation par le Conseil Administration, les premières données disponibles montrent sur le plan technique, la contribution de la CNSS à la tête des objectifs des collectes des cotisations et de paiement des cotisations, a-t-il indiqué.

Il a également reconnu la lenteur du processus au niveau des centres de gestion et de la
collecte des données relatives aux entreprises.

Selon le média Dg de la Caisse, cette situation est de même sur les chiffres relatifs à la production et aux recettes de l’année dernière ainsi que celle du guichet unique et au recouvrement où les arriérés des cotisations sociales demeurent en hausse.
Ainsi, certaines difficultés pour recouvrer les cotisations sociales persistent encore particulièrement auprès des entreprises publiques et certains organismes internationaux et ambassades. Le chevauchement des attributions entre la direction de
recouvrement et les centres de gestion reste une réalité.

S’agissant de la prise en charge à ce jour, la CNSS paie régulièrement les
prestations sociales. Des difficultés subsistent notamment sur le paiement des prestations familles. Des mesures nécessaires doivent souvent être prises pour répondre à l’appel lancé par la Président de la République, Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui s’inquiète de la situation sociale des congolais.

Lire aussi  Mort de Lola Kisanga : "La République perd un grand patriote" (Bamanisa)

A l’heure qu’il est, la CNSS est relativement bien gérée sur le plan financier, a rassuré le DG de la Caisse. Le solde des comptes consolidés affiche des résultats satisfaisants. Les dettes envers les tiers ont été sensiblement réduites et les réserves ont connu des croissances depuis la mise en application de la nouvelle loi en janvier 2019.

D’après Charles Mudiayi, ces résultats ne doivent pas occulter les grands enjeux de l’heure à savoir ; la maximisation des recettes en vue de l’amélioration de la prise en charge des bénéficiaires et la réalisation des investissements.

« Notre but est de disposer d’un personnel performant. Chaque cadre et agent doit mettre en œuvre des bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines, techniques, etc.

Lutte contre les anti valeurs

Le DG de la CNSS est déterminé à lutter contre les antivaleurs pour promouvoir les valeurs qui caractérisent la bonne gouvernance et la prévoyance sociale. Il a interpellé la conscience de tous particulièrement des responsables, les hauts cadres.
Il est contre le tribalisme, le favoritisme, la discrimination, la corruption, la fraude, etc.

Charles Mudiayi s’est engagé de veiller pour que les sanctions soient appliquées à tous les récalcitrants.

Tiré du Journal la Référence Plus

 

 

Lire aussi

Les plus populaires