Kinshasa : Des tirs à balles réelles entre Tshisekedi et Macron au cours d’un point de presse

Les congolais dans leur ensemble ont eu ce samedi 04 mars, droit à un échange des géants entre Emmanuel Macron, président français et Félix Tshisekedi, chef de l’État congolais. Les deux hommes ont donné l’impression de se tirer dessus dans un champ de guerre interdit aux cardiopathes.

L’exercice n’a pas été aisé. Les balles ont crépité avant de se taire plusieurs minutes plus tard. La leçon à tirer est que les africains notamment les congolais s’émancipent de plus en plus de la tutelle européenne. Certes, l’Europe peut se taper la poitrine pour avoir colonisé l’Afrique mais les temps ont considérablement évolué et devraient motiver le changement d’attitude des anciens colonisateurs du continent noir.
Nul n’ignore que la France porte une charge énorme dans ce qui se passe en RDC, d’autant plus que, ce pays est membre du conseil de sécurité de l’ONU et une puissance mondiale dont les liens avec le Rwanda ne sont plus à démontrer. Partant de cette réalité et au regard des derniers développements de la guerre menée par le Rwanda et ses alliés du M-23 avec les gesticulations des uns et des autres, les congolais accusent Macron de soutenir le Rwanda. Faut- il rappeler que la France n’a jamais condamné le Rwanda dans des propos souhaités?

Décidément, l’heure des justificatifs et autres leçons de souveraineté est révolue. C’est le message voilé de Tshisekedi qui n’est pas resté taiseux devant son interlocuteur bien que louant l’excellence des relations entre la RDC et la France. Le premier des congolais est à la fois à la défensive et à l’attaque. Il faut aussi rappeler que lors de sa visite au mois de février dernier, le pape François n’a pas caché sa désapprobation de l’attitude de la communauté internationale à laquelle fait partie la France face à ce qui se passe en RDC. Le souverain pontife a dénoncé la complicité des puissances planétaires via le Rwanda.


Pour les masses congolaises, Félix Tshisekedi doit garder sa fermeté malgré les yeux doux de certains européens. Macron a récidivé, rien d’intéressant pour le grand Congo à la recherche de la paix. Que le président français se soit donné l’occasion de jubiler dans le néant, le plus utile reste la réplique de Tshisekedi.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires