Beni : 22 collaborateurs des ADF présentés à la presse par les FARDC

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ont procédé à la présentation, ce mardi 7 mars 2023 devant la presse, de vingt-deux (22) collaborateurs des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées).

C’était lors d’une conférence de presse qu’a animé le capitaine Anthony Mualishayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord.

Parmi ces inciviques figurent quatre (4) femmes et dix-huit (18) hommes. Il s’est agi principalement des ravitailleurs de la neubileuse ADF, leurs hommes de recensement, voire des poseurs des bombes.


C’est l’exemple de Mbusa Alias maître recruteur des ADF depuis les années 2018. Il jouait le rôle d’accueil des recrus et chargé du recrutement. Selon le capitaine Anthony Mualishayi, celui-ci fut proche de Musa Baluku, le chef de la rébellion ADF. Il a, depuis son adhésion dans la rébellion ADF, bénéficié du prix d’une (1) moto et une (1) maison à Butembo (Nord-kivu), laquelle servait de dépôt des djihadistes.

Lire aussi  Kasaï : 3 personnes arrêtées à Kamako avec les insignes du mouvement Kamuina Nsapu

Il se faisait secondé de Mathe Joël, collaborateur des ADF également qui assurait le contrôle sur la route Oïcha-Tsani-Tsani. C’est celui-ci qui avait même posé la bombe dans une église au poste frontalier de Kasindi, causant ainsi dix-sept (17) morts et plus de soixante-dix-huit (78) blessés.

D’autres grands collaborants arrêtés sont Nzanzu Alias Santos, gérant d’un magasin à Butembo, Mbanzu Éphrem, avocat inscrit au barrot de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Le premier, lui, jouait le rôle de ravitaillement tandis que le second, qui est l’avocat se battait à son tour pour la libération des ADF arrêtés dans différentes prisons, et ce via la corruption.

Il sied de préciser que ces collaborateurs des Forces Démocratiques Alliées (ADF) sont tous de nationalité congolaise.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires