Insécurité à Lubumbashi : la gouvernance Kyabula vivement critiquée ! (Tribune)

À Lubumbashi dans le Haut- Katanga, il ne fait plus beau vivre. C’est chaque jour que des cas d’assassinat sont répertoriés. Fait gravissime, le mode opératoire semble le même, les victimes sont découpées en morceaux et emballées dans des sacs puis, jetées au bord de la rue.

Horreur dans la capitale du cuivre. Une insécurité jamais vécue auparavant. Conséquence, la gouvernance Kyabula est vivement critiquée. « L’autorité provinciale se montre de plus en plus incapable de mettre fin à cette situation qui prend de plus en plus de l’ampleur. Kyabula s’enfonce davantage dans un trou noir à la lumière de ce qui se passe dans sa juridiction », déplore un notable.

Transfuge du FCC, le gouverneur du Haut-Katanga est loin de s’ériger en solution, ajoute-t-il. Selon une autre voix qui s’est confiée à ACTU 7.CD, « Kyabula est plus politique que gestionnaire de terrain ».


« Il y a lieu de s’interroger en ce moment là sur les capacités réelles de la police provinciale du Haut-Katanga à remédier à la situation quand le sommet titube… », s’indigne-t-elle.

Lire aussi  Kinshasa : ce que doit faire Gecoco Mulumba pour réussir (Tribune de Rombaut Kasongo M.)

À huit mois des élections, l’horreur s’installe dans cette partie du pays. À conclure que les images de propagande véhiculées par l’autorité provinciale ne sont qu’un trompe l’oeil au moment où, la sécurité des lushois est mise à rude épreuve. Kyabula Katwe est appelé au travail pour arrêter l’hémorragie.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires