RDC : Le PPRD de Kabila dit non aux élections en 2023 et réclame un dialogue

 

Joseph Kabila et ses camarades du Parti du Peuple pour Reconstruction et la Démocratie, PPRD, persistent dans leur position : non aux élections en 2023 et réclament un dialogue mais pas avec le régime Tshisekedi.

C’est du déjà entendu au Congo Kinshasa où les acteurs politiques n’ont d’autres recettes que les négociations pour le partage du gâteau. Le PPRD ferait mieux de se taire en lieu et place de se discréditer davantage après près de vingt ans de gestion calamiteuse du pays, dit un analyste politique. Via, le très tristement célèbre Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du PPRD, le parti de Kingakati ne dit pas à la population les causes de sa misère mais préfère la dérouter en boudant les élections au profit du traditionnel dialogue.

Questions : Dialogue oui, qui y prendront part? Et pourquoi faire? Ferdinand Kambere devrait réaliser le contexte et conjuguer au passé sa recette, précise-t-il. Autres temps autres mœurs dit un vieil adage. L’époque des dialogues supercheries est révolue. Cette lecture des choses ne demande pas des verres. Le peuple veut des élections pour un pouvoir légitime.

Lire aussi  RDC-Affaire Kamerhe : Une justice équitable à quel prix? (Tribune)

Aucune alternance face à cette réalité. Kabila et son carré de plus en plus vidé de leurs contenus, n’ont qu’à lire les signes de temps et s’y incliner au profit du peuple meurtri par des années des dialogues entre politiciens

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires