Clôture de la 12ème A.G de la CRASA à Kinshasa : la RDC prend la direction de l’Association

 

La République Démocratique du Congo à travers l’ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo) a organisé du 30 au 31 mars 2023, la 12ème assemblée générale annuelle de la CRASA, qui est l’association des régulateurs des communications d’Afrique Australe, en présence des 13 autres pays membres à Kinshasa.

Cette 12ème assemblée générale a connu des évènements suivants :

Le 24 mars, il y a la réunion du comité exécutif, et du 27 au 28 mars, il a été organisé un atelier sur la régulation des communications électroniques. Le 29 mars, il y a eu un atelier postal. Le 30 mars c’était la cérémonie d’ouverture présidée par Augustin KIBASSA MALIBA, Ministre des PTNTIC et pour finir, la cérémonie de clôture du 31 mars à travers laquelle le Président de l’ARPTC, M. Christian KATENDE, a pris la Présidence du comité exécutif de la CRASA, en succédant ainsi à l’Angolais, M. Pascoal Borges Ale Fernandes, DG de l’INACOM.

Lire aussi  Tshisekedi va participer à la 31e session extraordinaire de l'assemblée générale de l'ONU

Prenant la parole, Christian Katende a exprimé sa joie de se mettre au service de toute la communauté durant ce mandat.

Prendre ses fonctions en tant que Président dit il, c’est prendre conscience que l’on se met, durant une année, au service de toute la Communauté de la SADC.

« J’ai conscience que nous vivons, que je vis moi-même, un moment fort et singulier. C’est d’abord une émotion personnelle, car je prends la mesure de la tâche qui nous incombe et des responsabilités qui désormais pèsent sur mes épaules. Mais l’émotion que je ressens est sans aucun doute une émotion collective, partagée par vous toutes et tous, et surtout mes collaborateurs, et la République Démocratique du Congo. », a-t-il expliqué.

Pour rappel, la CRASA est chargée de l’harmonisation de l’environnement réglementaire des communications dans la région de la SADC afin d’améliorer les cadres commerciaux des postes et des TIC et le climat d’investissement dans la SADC.

Lire aussi  Tanganyika-FARDC : des éléments de l’Unité de réaction rapide de la 22e Brigade et du 22e Groupement naval déployés à la frontière avec la Zambie

Elle a principalement pour mission de positionner les secteurs des Télécommunications et postaux comme catalyseurs du développement socio-économique, grâce à l’élaboration et à la mise en œuvre de réglementations harmonisées qui font de la région de la SADC le choix préféré pour l’investissement.

La CRASA compte 14 pays membres, dont la RDC qui sont :
Angola, Afrique du Sud, Botswana, Comores, Eswatini, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Lesotho, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.

JKM

 

Lire aussi

Les plus populaires