Kasaï central : le gouvernement provincial s’engage dans la lutte contre l’exploitation économique des enfants à Kananga

Dans le cadre de la consolidation de la gratuité de l’enseignement de base, le gouvernement provincial du Kasaï Central, s’insurge contre l’exploitation économique des enfants à l’âge scolaire dans différents lieux commerciaux de la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

Selon les sources consultées par ACTU7CD, l’objectif de cette décision serait d’augmenter le taux de scolarité des enfants. Pour le ministre de l’intérieur, qui confirme cette décision, un moratoire d’un mois a été accordé à tous ceux qui se livrent à ces pratiques qui violent les droits fondamentaux des enfants.

À l’en croire, certaines mesures sont déjà prises pour les enfants qui n’ont pas des responsables.


« (…) Après des enquêtes menées, plusieurs enfants qui sont aujourd’hui dans la rue ont leurs parents, s’ils s’avèrent qu’au moment d’arrestation, nous trouvons des enfants qui n’ont pas des parents, le gouvernement provincial a résolu d’envoyer ces enfants dans les orphelinats, les foyers sociaux pour qu’ils continuent avec les études à charge du gouvernement provincial », a dit Antoine Kanulambi.

Lire aussi  Ituri : À Bafwabango, l'administrateur policier de Mambasa invite les agents de l'État à éviter les erreurs professionnelles

De ce fait, le ministre provincial de l’intérieur a appelé tous les parents à veiller au respect des droits des enfants.

 » Les parents doivent prendre conscience que la place des enfants c’est l’école et non au marché. Ils doivent envoyer tous les enfants à l’âge scolaire à l’école qui est désormais gratuite », a-t-il fait savoir.

Il sied de signaler que, dans la ville de Kananga, plusieurs enfants à l’âge scolaire, sont exploités notamment à des endroits tels que : carrières, marchés, lavage des voitures, ect.

Pierre Kabakila, à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires