Trafic d’or aux pays frontaliers : Félix Tshisekedi appelle la population à la vigilance

 

Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi a au cours de la réunion du conseil des ministres présidée vendredi 05 mai en présentiel à la cité de l’Union africaine, salué la derrière arrestation d’un réseau des criminels économiques opérant dans la province du Sud-Kivu.

 » Le Président de la République a salué l’interpellation à la suite d’une opération d’envergure menée par nos services dans la province du Sud-Kivu, d’un réseau de trafiquants d’or parmi lesquels se compte des hauts fonctionnaires de l’État affectés dans différents services opérant en frontières et des opérateurs économiques étrangers avec la complicité de pays frontaliers, sièges de leurs domiciliations principalement au Rwanda », rapporte Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement.

La même source révèle que, les premiers résultats des perquisitions ont mis en exergue des quantités importantes d’or, et de fortes sommes d’argent en différentes monnaies étrangères.

Lire aussi  Kasaï : Une centaine des maisons de vente scellées par la DGRKAS pour non paiement des impôts et taxes

 » Quoique les enquêtes sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ainsi que sur l’exploitation et l’exportation illégales de l’or dans la province du Sud-Kivu se poursuivent, le Président de la République a tenu à condamner le rôle néfaste que jouent les dépositaires des prérogatives de la Puissance Publique dans la pérennisation de la Guerre dans l’Est lorsqu’ils abusent de leur position », ajoute-t-il.

Selon Muyaya, le Président Félix Tshisekedi appelle à la vigilance collective de la population pour lutter contre ce fléau. À cet effet, le chef de l’État a chargé la ministre des Mines de mener activement une campagne de communication sur la détermination du Gouvernement dans la lutte contre le trafic d’or et les risques encourus par tout individu, service administratif ou Institution qui se livre à cette trahison de la Nation.

Il sied de signaler que, le Président de la République a appelé la ministre de la Justice et son collègue des Finances à s’entourer des compétences de la Cellule Nationale des Renseignements Financiers (CENAREF), de l’Inspection Générale des Finances (IGF) et de la Commission Nationale de Lutte Contre la Fraude Minière pour joindre leurs expertises avérées dans cette lutte contre la fraude et le trafic d’or aux pays frontaliers.

Lire aussi  Accompagnement et suivi de l'élaboration des édits budgétaires exercice 2021 : Félix Momat échange avec J. Kyabula

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires