RDC – Pénurie de la farine de maïs : Le Gouvernement identifie les producteurs locaux pour une solution durable

Les producteurs locaux du maïs sont en train d’être identifiés en République Démocratique du Congo (RDC) pour permettre l’acheminement de leurs produits vers les centres de consommation, en vue de faire face à la pénurie de cette denrée alimentaire.

L’annonce a été faite mercredi 10 mai par le Vice-premier ministre, Ministre de l’Économie nationale, Vital Kamerhe, à la suite de la réunion du comité de conjoncture présidée par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

« Les mesures ont été adoptées au niveau de l’Ecofin et elles ont été confirmées au niveau du comité de conjoncture présidé par son Excellence Monsieur le Premier Ministre. Elles seront annoncées et c’est la procédure, à l’issue du Conseil des Ministres de ce vendredi », a déclaré à la presse, le VPM en charge de l’Économie nationale, Vital Kamerhe.


Et de poursuivre : « Ces mesures concernent principalement l’identification des producteurs locaux qui a déjà été faite par le Ministre de l’Agriculture et nous-mêmes la délégation du passage au Katanga ».

Lire aussi  Ouverture 5e conférence Annuelle du RIAFPI : Christian Katende parle du rôle de l’ARPTC dans le développement des stratégies d’innovation

Par ailleurs, a-t-il souligné, l’État devra encourager les producteurs locaux avec des allégements, c’est-à-dire des mesures incitatives de la part de l’État en vue de faire face à cette crise.

À court terme, l’État congolais entend importer par le truchement des opérateurs économiques en Afrique du Sud et en Zambie où des fournisseurs ont été découverts par une délégation gouvernementale conduite par le VPM Vital Kamerhe.

Il sied de rappeler que la RDC a frôlé une grogne sociale due à la pénurie de la farine de maïs, particulièrement dans les régions du Katanga et du Kasaï. Ainsi, le Gouvernement a pris toutes les précautions pour faire une grande saison agricole. La préparation de ces activités commence au mois de juin dans le Grand Katanga et en juillet dans le Grand Kasaï.

Des assignations seront faites après l’identification des milliers d’hectares de telle sorte que le Congo devienne petit à petit souverain sur le plan alimentaire.

Lire aussi  Lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics: L'IGF Jules Alingete face aux étudiants de l'UNIKIN

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires