Sud-Kivu : Le territoire de Kalehe déclaré zone sinistrée (Conseil des Ministres)

 

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a, au cours du Conseil des Ministres qu’il a présidée en visio-conférence le vendredi 12 mai, déclaré zone sinistrée le territoire de Kalehe, situé dans la province du Sud-Kivu, frappé par un drame qui a fait plus de quatre cents (400) morts.

Selon le chef du Gouvernement de la RDC, cette décision a été prise après consultation du Président de la République et sur base du rapport de terrain et des propositions faites par le Vice-premier ministre de l’Intérieur, pour permettre une plus grande mobilisation des ressources nécessaires et apporter l’appui aux populations affectées.

La même source souligne qu’au-delà des conséquences du changement climatique, cette situation donne au Gouvernement congolais l’occasion d’examiner la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie d’exploitation minière artisanale, de préservation de la forêt et de l’aménagement des espaces d’habitation.


Par ailleurs, Sama Lukonde a demandé aux Ministres concernés, notamment celle de l’Environnement et Développement durable, de l’Amenagement du territoire et celle des Mines de se concerter en vue de proposer, dans un délai raisonnable, un dossier méthodologique pour l’atténuation et la mitigation des effets du changement climatique par la prévention.

Lire aussi  Goma : Malgré l'interdiction du maire de la ville, les manifestations contre les forces de l'EAC ont débuté

Il sied de rappeler que le territoire de Kalehe est victime, depuis quelques jours, des inondations orchestrées par la pluie qui s’était abattue au Rwanda ayant occasionné au moins quatre cent trente-huit (438) morts suite aux dégâts matériels. On parle aussi de plusieurs personnes disparues selon le dernier bilan dressé par le Gouvernement congolais.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires