Beni – Ville morte contre l’insécurité : Un blessé et plusieurs personnes interpellées

 

Les activités socioéconomiques ont été paralysées tout l’avant-midi de ce lundi 15 mai 2023 en ville cosmopolite de Beni, province du Nord-Kivu.

À la base de cette situation, une manifestation sur appel de la société civile forces vives coordination de Beni, associée à certains mouvements citoyens et groupes de pression.

Ces derniers ont décrété une série de cinq (5) jours sans activité pour décrier l’insécurité grandissante dans la ville, mais aussi et surtout exiger la fin de l’état de siège.


À ce premier jour, les activités sont restées paralysées. Dans plusieurs coins de la ville surtout dans la commune de Mulekera, plusieurs barricades ont été érigés dans des rues et avenues par des manifestants. Au quartier Matonge par exemple, des jeunes ont placé des pierres et ont barricadé la route avec des étalages après avoir allumé le feu sur la chaussée.

Lire aussi  Rutshuru : Au moins 8 morts dans une nouvelle incursion d'hommes armés près de Kiwanja

La même situation a été vécue au quartier Kalinda et Kalinda. Ici, les forces de l’ordre ont fait usage des tirs de sommation pour disperser les manifestants qui ont riposté par des jets de pierre avant de prendre fuite.

Certains manifestants ont été interpellés par la Police. Sans confirmé cette version d’interpellation, le maire de Beni, le commissaire divisionnaire adjoint Narcisse Muteba Kashale parle d’une personne blessée. Il s’agit, selon lui, d’un conducteur de taxi-moto en provenance de la commune de Mangina, commune située à trente (30) Kilomètres de Beni.

Il sied de préciser que les activités similaires se poursuivront ce mardi 16 mai 2023, selon les organisateurs.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires