Inongo/Banditisme urbain : « (…) Celui qui sera attrapé va subir la rigueur de la loi » (maire de la ville)

L’enregistrement, ces derniers jours, de quelques cas de banditisme urbain dans la ville d’Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe, est la préoccupation majeure non seulement pour la population, mais aussi et surtout pour le maire de la ville.


Dans une interview accordée à ACTU7.CD, l’autorité urbaine annonce avoir mis toutes les batteries en marche afin d’inquiéter les auteurs de ces actes « décevants » qui sont jusqu’à ces jours dans le noir.

À cette occasion, Cosmos Mbo Wemba demande à la population de dénoncer tous cas suspects de banditisme urbain.



« Nous venons de réunir les services de sécurité, question de voir comment freiner l’élan du phénomène kuluna dans la ville. Je profite de votre micro pour alerter les auteurs de ces actes décevants de ne pas faire leurs aventures dans la ville d’Inongo réputée ville paisible et hospitalière », a confié l’autorité urbaine.

Il a saisi également l’opportunité pour exhorter « la population à dénoncer les auteurs [de ces actes de banditisme urbain]. Et celui qui sera attrapé va subir les rigueurs de la loi ».

Cosmos Mbo Wemba a aussi martelé sur le crime économique observé ces derniers jours dans la ville d’Inongo où de fortes mesures ont été prises pour remettre les choses sur le rail.

Armand Minimio, à Inongo

Lire aussi

Les plus populaires