Propos expensionniste de Paul Kagame : « La RDC va saisir la justice internationale » (Christophe Lutundula)

 

Le Vice-Premier ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula a jeté un coup d’œil en arrière sur les propos expensionnistes tenus, depuis quelques mois, par le président rwandais Paul Kagame, selon lesquels son pays réclame ses terres données à la République Démocratique du Congo (RDC) par la Belgique depuis la période coloniale.

Lors d’une conférence de presse le samedi 13 mai à Kinshasa, Christophe Lutundula a qualifié de « non fondées » ces allégations qui, selon lui, viennent démontrer à la face du monde la posture belliqueuse du Rwanda et son intention délibérée de remettre en cause les frontières héritées de la colonisation, au grand mépris des conventions internationales en matière.

D’après le chef de la diplomatie congolaise, la RDC est en train de boucler son dossier sur instruction du Président Tshisekedi afin d’ouvrir une action au niveau des juridictions et institutions internationales autour de ces déclarations non vérifiées.


« Les réactions côté congolais ont été faites par écrit. Mais je vous informe déjà que nous avons une série d’initiatives à prendre sur le plan de la justice internationale, c’est en voie d’être ouverte. Nous avons fait un document avec Patrick Muyaya où nous avons dénoncé la matérialisation des faits d’agression, de crime de guerre. Je suis en train de travailler sur ce dossier avec mes autres collègues ministres », a-t-il souligné.

Lire aussi  Kinshasa : Le siège de l'AVC de Didier Budimbu "vandalisé pour la deuxième fois par des militants de l'Ecidé" (R. Kahenga)

De ce fait, Christophe Lutundula précise que la RDC va s’engager du retrait de la force de l’EAC lors de l’évaluation prévue au mois de juin prochain. Il a, en outre, déploré l’inaction de l’EAC dont le financement par le gouvernement congolais s’élève à 70 % alors que sur le terrain le bilan est mitigé.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires