Kinshasa – Marche des opposants : « La police a bien travaillé » (Sylvano Kasongo)

 

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont « bien travaillé » lors de la marche de l’opposition de ce samedi 20 mai 2023, à Kianza, dans la commune de Ngaba. C’est ce qu’a affirmé le chef de la Police/Kinshasa dans une interview après la manifestation.

Le général Sylvano Kasongo souligne que la police a permis de limiter les dégâts que l’opposition envisageait de causer pendant leur marche.

« Les oppositions n’ont pas accepté la décision de l’autorité urbaine, ils ont violé l’itinéraire. Je crois que, dans leur stratagème, ils voulaient créer des incidents. N’eût été la force de la Police (…) nous allions avoir beaucoup de casses. Il y a eu beaucoup de provocations et de stratégies de leur part pour nuire. La police a bien travaillé malgré les dérapages de certains policiers », a noté le commissaire divisionnaire de la PNC/Kinshasa.


Le chef de la police dans la capitale a indiqué que ces éléments qui ont fait montre de dérapages subissent déjà des sanctions.

Lire aussi  COVID-19 : Le vice ministre Albert M'peti alerte Ilunkamba sur la "gestion calamiteuse" des fonds alloués à la Riposte par Eteni

« Il y a des policiers qui se sont mal comportés, qui ont tapé sur un enfant, nous en avons arrêté trois, ils sont au cachot, ils seront déférés à la justice pour répondre de leurs actes, les enquêtes sont en train de continuer », rassure-t-il.

L’opposition avait préféré maintenir son itinéraire initiale partant de Rond-point Super Lemba jusqu’au siège de l’ECIDé en passant par l’échangeur de Limete, le boulevard Lumumba et Sendwe, au lieu d’emprunter la ligne tracée par l’Hôtel de ville de Kinshasa qui voulait que cette manifestation démarre au rond-point Sakombi pour se clôturer à la place YMCA, « question d’éviter des accrochages » avec ceux de l’UDPS qui devaient aussi passer par le boulevard Lumumba.

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires