Dégâts pluie du 13 décembre à Kinshasa : l’ASBL « Women of faith » apporte un 2e lot des vivres et non vivres aux sinistrés

 

L’ASBL « Women of faith » a procédé ce jeudi à la remise d’un deuxième lot des vivres et non vivres aux victimes de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Kinshasa dans la nuit du 12 au 13 décembre 2022. Ce deuxième lot est destiné aux 600 ménages qui n’ont pas été servis lors de deux premières cérémonies de remise des dons, organisées en janvier dernier.

Sur les visages de ces sinistrés, qui ont investi la maison communale de Bandalungwa pour bénéficier de ce geste de cœur de l’association de Nadine Banze, sourire et soulagement ont fait bon ménage. Elles sont venues des communes de Limete, Bumbu, Mont-Ngafula, Masina, Bandalungwa et Ngaliema.

Les différents ménages, préalablement enregistrés par les équipes de « Women of faith », ont bénéficié chacun d’un sac de semoule, d’un sac de riz, d’un sac de sel, des sachets de sucre, d’un bidon d’huile végétale, d’un sac de haricots, des vêtements, des draps et d’un matelas. Ce paquet a ainsi été distribué à un total de 1.420 ménages, considérant qu’en janvier dernier, 820 foyers en ont été bénéficiaires.

Lire aussi  Ituri : La route Makeke-Mambasa réhabilitée à près de 80% (Reportage)

De quoi susciter, dans le chef de Nadine Banze, coordonnatrice de « Women of faith », un sentiment de devoir accompli. « Après la première distribution, nous avons remarqué qu’il y a tant d’autres ménages qui sont restés. Aujourd’hui, nous venons d’assister les sinistrés restants de nos listes passées », a-t-elle dit avec un brin de sourire et de gratitude envers l’Eglise de Jésus Christ des Saints des derniers jours, qui a financé le don remis à ces sinistrés.

Pour cette communauté chrétienne, ce geste est la matérialisation de l’évangile du Christ qui recommande d’aider les démunis.

« Ce qui nous motive, c’est plus l’amour du Christ. Entant que chrétiens, nous devons suivre les commandements qu’Il nous a légués : d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Démontrer notre amour envers notre prochain, c’est pouvoir faire ce genre d’action. Jésus a dit : ‘‘ J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire(…) ’’ », a prêché Didier Mutombo, Directeur régional des affaires humanitaires de l’Eglise de Jésus Christ des Saints des derniers jours pour la sous-région d’Afrique francophone.

Lire aussi  Kinshasa : Le FIFAF projette l'organisation d'un forum axé sur le leadership, la bonne gouvernance et l'autonomisation

Quant au bourgmestre de Bandalungwa, Apho Ndofula, il a exhorté ses administrés à ne plus habiter les zones à risque.

« Il faut toujours habiter là où c’est autorisé. Il faut approcher l’Etat qui vous dira les limites normales en rapport avec le passage d’eaux où vous pouvez vous installer. On ne peut pas se réveiller un matin et habiter là où l’on veut », a-t-il conseillé.

CP

Lire aussi

Les plus populaires