APK : Mike Mukebayi « victime d’un détournement de 234 millions CDF de ses émoluments, le bureau Godé Mpoyi au banc des accusés

 

Mike Mukebayi est victime de détournement de ses émoluments de douze (12) mois, soit 234 millions de francs congolais. Ces faits ont été dénoncés par le conseil de ce député provincial de Kinshasa depuis le 4 novembre 2022, mais la suite du dossier se fait toujours attendre.

Dans un document qui remonte à décembre 2022, son conseil dit ne pas comprendre l’inaction du magistrat qui, pourtant, était valablement saisi de ce dossier.

« Il se trouve malheureusement que (…) le magistrat instructeur Tshamala n’a plus posé aucun acte et n’est visiblement pas disposé à en poser un », regrette son avocat.


Et de poursuivre : « Ceci est d’autant plus vrai que mon client a intercepté des informations qui le font persuader que le magistrat instructeur susnommé n’est pas en posture idoine pour instruire ce dossier avec impartialité et Indépendance supposées le caractériser ».

Lire aussi  Lomami : Deux chefs coutumiers cooptés, l'assemblée provinciale affiche désormais complet

En juin 2019, le député provincial Mike Mukebayi a été frappé par des sanctions par la justice sur demande de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, lui interdisant de s’approcher de l’hémicycle et retenant ses émoluments pendant une année, une décision levée près d’une année après à l’issue d’une longue procédure.

Selon certaines sources, le bureau Godé Mpoyi soupçonné, connaîtrait la destination qu’aurait pris les émoluments de Mukebayi.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires