Goma : 11 militants de la LUCHA interpellés lors d’une marche pacifique

 

Une manifestation pacifique organisée par onze militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a pris une autre tournure ce jeudi 24 août 2023 à Goma, dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo. Les militants ont été interpellés par la Police alors qu’ils protestaient contre le monnayage des duplicatas de la carte d’électeur et le trafic d’influence lors de l’obtention de ce document.

Brandissant des calicots où étaient inscrits des slogans tels que « Ma carte d’électeur, c’est mon identité », « Stop au monnayage des duplicatas » et « Halte à la corruption au sein de la CENI », les militants exprimaient leur mécontentement face aux pratiques présumées de vente illégale de duplicatas de cartes d’électeur.

La manifestation s’est déroulée près du rond-point BDEGL lorsque les forces de police sont intervenues brusquement. Les policiers ont rapidement confisqué les calicots des militants avant de les arrêter et de les embarquer à bord d’une jeep de la Police Nationale Congolaise.

Lire aussi  CAA : Encore un crash évité de justesse à l'aéroport de Goma

La voiture a tout d’abord pris la direction de la mairie de Goma, où se trouve le Commissariat urbain de la PNC, avant de se diriger vers le quartier P2, où les militants ont été identifiés en attendant de connaître leur sort.

Les défenseurs des droits de l’homme et les organisations de la société civile condamnent cette arrestation et appellent les autorités compétentes à garantir la protection des droits fondamentaux des citoyens, y compris leur droit à manifester pacifiquement et à exprimer leurs revendications légitimes.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires