Retard de début des travaux du Pont Ituri 2 : Des structures citoyennes promettent de bloquer la circulation entre Mambasa et Makeke

 

La circulation sur l’axe routier Makeke-Mambasa, dans le territoire de Mambasa, en Ituri, risque de connaître des turbulences dès lundi 28 août 2023. Les forces vives veulent protester contre le retard pris par l’Office des Routes (OR) pour reconstruire le pont Ituri 2.

La première annonce vient de la synergie des sociétés civiles des localités allant de Makeke à Mayuano, sur cette route. Au cours d’une intervention dans les médias en début de semaine, Bernard Babaya, responsable de ce mouvement, a annoncé que la circulation sur cette route sera bloquée à partir de lundi prochain pour exiger le début des travaux sur le pont Ituri 2. Cet acteur civique a dénoncé des « promesses de matelot » tenues par les autorités qui « se font de l’argent grâce à la traversée sur des embarcations non sécurisées » mettant en péril les vies des populations.

À l’issue d’une rencontre avec l’administrateur policier du territoire de Mambasa, la coordination territoriale de la Nouvelle Société Civile du Congo (NSCC) vient de joindre sa voix à cette revendication. Maître Jospin Paluku, responsable de cette structure citoyenne, a révélé à la presse ce mardi 23 août 2023, avoir évoqué le sujet avec l’administrateur du territoire.


Malgré les assurances de l’autorité territoriale, la NSCC a annoncé que le trafic va être bloqué sur cette route si les travaux de reconstruction de ce pont ne démarrent pas avant lundi prochain.

Lire aussi  F. Momat à O. Lembe : "que cette nouvelle année qui s'ajoute affermisse davantage votre propension à transformer la vie des personnes..."

Effondré depuis cinq (5) mois sous le poids d’un véhicule chargé, le pont Ituri 2 est jetté sur la rivière de même nom, limite naturelle entre les chefferies de Babila Bakwanza et Babila Babombi, sur la route Makeke- Mambasa. Cette route est la seule voie de connexion sécurisée entre la province du Nord-Kivu et celles de l’Ituri, Tshopo et Haut-Uélé. Malgré les annonces, les travaux de reconstruction de cette infrastructure tardent à être lancés.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires