Goma – Inhumation des victimes du 30 août : Le nombre des représentants des personnes par famille limité à 5 (Gouvernorat)

 

C’est ce lundi 18 septembre 2023 que seront inhumées les victimes de la récente manifestation anti-MONUSCO qui a coûté la vie à une cinquantaine des personnes le 30 août écoulé à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Ils seront enterrés au cimetière Makao, selon le communiqué du gouvernorat rendu public ce lundi matin. Depuis les heures matinales, toutes les batteries étaient déjà mises en marche pour la tenue de cette activité.

Près de huit (8) véhicules de marque Fuso sont déjà déployés sur terrain pour transporter les corps de ces compatriotes qui trainaient encore à la morgue presque seize (16) jours après.


Dans son communiqué, le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, Guillaume Ndjike Kaiko a insisté sur le nombre des représentants des familles conviées à venir participer à cette activité des funérailles.

‹‹ Vu l’exiguïté de l’espace au cimetière Makao, le nombre des représentants des personnes par famille des victimes est limité à cinq (5) ››, martèle cette bouchée autorisée du gouvernement militaire.

Lire aussi  Kinshasa/Flambée de prix des biens : L'eau en bouteille plastique passe de 500 FC à 700FC

Ces cadavres seront enterrés après plusieurs alertes de la société civile sur leurs décomposition dans la morgue.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires