Élections 2023 : Kadima encourage les politiques à « s’impliquer dans l’éducation électorale de leurs militants sans faire la pré-campagne »

 

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) Denis Kadima a invité les mandataires des partis et regroupements politiques à s’impliquer davantage dans le civisme électoral de leurs électeurs pour une large inclusivité du processus électoral, sans pour autant faire la campagne électorale avant la date prévue.

Le numéro 1 de la centrale électorale l’a dit au cours du cadre de concertation organisé avec cette composante, dans la salle de spectacle du Palais du peuple, ce mercredi 20 septembre 2023.

Accompagné des membres du bureau et de la plénière de la CENI, le Président Denis Kadima a rappelé à l’assistance le caractère irréversible des élections de décembre 2023.


« La CENI poursuit les préparatifs des élections du 20 décembre 2023 conformément à son calendrier électoral. Elle a convoqué, le 1er septembre dernier, l’électorat pour l’élection présidentielle et le 8 septembre procédé à l’ouverture du Bureau de Réception et de Traitement des candidatures à cette même élection. Aujourd’hui, la CENI met à votre disposition les éléments d’information susceptibles de vous aider à mieux préparer les étapes suivantes du processus », a-t-il indiqué.

Lire aussi  Ituri : À Mambasa, la victoire de Félix Tshisekedi acceuillie avec froideur

Et de renchérir : « Nous allons, tout au long de ce cadre de concertation, vous encourager à vous impliquer dans l’éducation électorale de vos militants. Cela bien entendu, sans vous engager dans une campagne électorale ».

À cette occasion, le président de cette institution d’appui à la démocratie, a reconnu le retard enregistré dans la publication de la liste définitive des candidats députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux.

« Plusieurs raisons expliquent cette situation. Cependant, j’aimerais rassurer les représentants des partis et regroupements politiques qui sont les premiers bénéficiaires du travail de la CENI, que ce report n’engendre aucune conséquence grave sur le calendrier électoral », a-t-il rassuré.

Cette première étape de la série d’échanges annoncée par la CENI avec les parties prenantes au processus électoral, a connu une participation massive des représentants des partis et regroupements politiques avec une attention soutenue sur toutes les explications des experts de la CENI concernant le concept des listes électorales, la cartographie des bureaux de vote, les accréditations des témoins, des observateurs et des journalistes, ainsi que le processus de vote et de dépouillement y compris la notion du seuil légal de représentativité et de l’utilisation du Dispositif Électronique de Vote (DEV). Au bout du compte, la partie interactive a éclairé la lanterne de l’assistance au regard de différentes préoccupations soulevées.

Lire aussi  Ass. Nat : Le député JP. Lihau dépose une proposition de loi mettant fin à l'État d'urgence sanitaire

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires