Beni : 14 personnes tuées par des rebelles en 7 jours seulement (société civile)

 

La société civile, forces vives de la localité de Mamove, territoire de Beni (Nord-Kivu) alerte sur l’exécution de quatorze (14) personnes au total par les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) à l’espace d’une semaine seulement dans cette partie Ouest de la commune d’Oïcha.

Son président Kinos Kathuo, qui livre l’information à ACTU7.CD, affirme qu’à part les morts, une dizaine des victimes demeurent introuvables. Ils seraient déjà pris en otage par ces rebelles, apprend-on.

Cet acteur de la société civile, qui dénonce la complicité de certains habitants de la régions se déguisant en ennemi pour piller les produits champêtres, alerte également sur l’érection d’au moins dix (10) bastions entre le territoire de Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri), par ces rebelles.


Parmi ces campements rebelles, quatre (4) sont localisés au Nord-est de Beu-Manyama et six (6) autres à l’Est de Mamove.

Lire aussi  Ituri : Après 6 mois de captivité, près de 100 personnes s'échappent de mains des ADF

Cette structure citoyenne appelle les autorités compétentes à vite intervenir afin d’épargner la population du danger.

Il s’avère important de préciser que ce nouveau carnage des civils intervient à quelques jours seulement des affrontements entre les ADF et la coalition FARDC-UPDF dans la chefferie des Walese-Vonkutu (Irumu).

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires