Agression rwandaise : La société civile appelle au renforcement des troupes FARDC à Masisi

 

La société civile du territoire de Masisi (Nord-Kivu), se dit indignée de la menace rwandaise que continue de subir la République Démocratique du Congo (RDC) via les terroristes du M23-RDF. Ses acteurs appellent les autorités compétentes à renforcer les troupes militaires dans des agglomérations de la chefferie des Bashali.

Le rapporteur de cette structure citoyenne l’a indiqué au lendemain de l’échange des tirs entre ces sanguinaires et un groupe des jeunes patriotes appelés “Wazalendo”.

Au cours de ces accrochages, a-t-on appris, les jeunes Wazalendo ont réussi à déloger les rebelles du M23-RDF de leurs campements situés respectivement à Kilolirwe, Nturo, Busumba et Brazza.


Telesphore Mitondeke pense que les services spécialisés devraient, le plus tôt possible, prendre des mesures adéquates pour empêcher la reconquête de ces localités. Ces combats, faut-il le préciser, ont affecté négativement toutes les activités dont la circulation, ajoute cette bouche autorisée des forces vives.

Lire aussi  Ituri : Les communautés locales dénoncent le silence de Kinshasa face à la montée de la violence

Dimanche, les terroristes M23-RDF ont accusé les militaires FARDC d’attaquer leurs positions militaires, allégations démenties par le porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires