Kasaï-Oriental : Au moins 250 agents de la police seront formés à Tshipuka

 

La 6ème édition de la formation de base de deux cent cinquante (250) agents de la Police Nationale Congolaise (PNC) a été lancée, le mardi 3 octobre 2023, à l’école de police de Tshipuka, située au territoire de Tshilenge dans la province du Kasaï-Oriental.

Cette cérémonie a été présidée par le représentant de la Gouverneure intérimaire (en mission) le Ministre provincial de l’intérieur Ananias Muzadi Kankonde, devant plusieurs personnalités politiques et policières, dont le haut responsable de la PNC Aba Van Bag François-Xaviers, le commissaire provincial de la PNC Kasaï-Oriental Ciabuine Wa Mihigo John et tant d’autres.

Tout a commencé avec la présentation par le Directeur de l’école de la police de Tshipuka, de la 6ème promotion qui va suivre cette formation au représentant de la Gouverneure, Ananias Muzadi. Ce directeur a, par ailleurs, soumis au Ministre de l’Intérieur, les difficultés qui enfreignent le plus souvent le bon déroulement de la formation depuis la création de l’école de Tshipuka. C’est notamment le manque de moyen de transport pour faciliter la mobilité des encadreurs.


« Monsieur le Représentant de la Gouverneure intérimaire de la province empêchée, prière de transmettre fidèlement ces mots à l’autorité provinciale. Nous faisons face à un sérieux problème de moyen de transport. Cette demande que je réitère aujourd’hui à l’occasion du lancement de la formation pour la sixième promotion a été reformulée devant plusieurs autres autorités qui sont passées par ici. J’espère que cette fois c’est la bonne et nous pouvons par la foi espérer ”, a-t-il dit.

Lire aussi  Beni : Le Bureau communal de la Jeunesse de Bungulu incendié

Prenant la parole, Ananias Muzadi a, au nom du Chef de l’État et de la Gouverneure intérimaire, remercié l’assistance pour la présence, « preuve de leur volonté avérée » de lutter contre l’insécurité au Kasaï-Oriental.

« Avant de lancer officiellement le début de cette formation, je tiens à adresser mes vifs remerciements au Gouvernement des États-Unis via le Bureau International de lutte contre les stupéfiants et l’application des lois (INL) et à l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pour leur soutien financier et technique en vue de la réalisation du projet “Police de Proximité et professionnalisation de la Police” en RDC en général et dans la province du Kasaï-Oriental en particulier. Je ne cesserai de leur témoigner toute ma gratitude, chaque fois que j’en ai l’occasion, pour avoir doté cette école du forage d’eau. Ce grand ouvrage qui sert non seulement d’école mais aussi tous les habitants des villages environnants, a résolu dans ce milieu le problème de pénurie d’eau potable qui date de plusieurs décennies », a-t-il relevé en promettant de continuer à consolider le partenariat RDC-USA.

Lire aussi  Ituri : Un mort et des blessés graves dans un accident de la circulation à Kobu

La Police nationale Congolaise en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a ouvert cette session de formation grâce au financement du Gouvernement des États-Unis, dans le cadre de la coopération pour la paix, la prospérité et la protection de l’environnement, à travers le département d’État américain et du Bureau de l’international Narcotics and Law Enforcement Affairs (INL) en République Démocratique du Congo.

Cette nouvelle promotion de 250 policiers suivra la formation endéans 5 mois d’internat et sera éparpillée dans différents services de la police pour le stage d’environ un (1) mois. Cinq (5) autres bâtiments seront construits par l’IOM pour servir de Commissariat et Sous-commissariats de la police, précise la Représentante de l’INL.

Jacob Séraphin Nikita, à Mbujimayi

 

Lire aussi

Les plus populaires