Assemblée Provinciale de Kinshasa : La motion initiée contre Ngobila rejetée

Encore une bataille remportée par le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka qui a assisté personnellement au rejet d’une motion de défiance initiée contre lui par un groupe de cinq députés provinciaux.

Raison avancée, non conformité de la motion au règlement de l’organe délibérant de la capitale. En effet, sur les cinq députés signataires, deux ont contesté leurs signatures, disant n’avoir pas participé à l’élaboration de la motion. Gouverneur controversé, Ngobila peut pousser un ouf de soulagement. La politique a ses réalités ignorées des humains, fait remarquer un érudit.

L’ancien maître de Yumbi, qui a toujours été accusé d’incompétence dans la gestion de la ville de Kinshasa qualifiée de ville la plus sale de la planète, s’est ragaillardi après le rejet de la motion par la quasi totalité des participants à cette plénière de tous les enjeux. À se demander la suite que l’intéressé réserve à ses accusateurs. Du reste, fait remarquer un observateur, à trois mois de la fin de ses fonctions, Ngobila se serait moqué de sa destitution, sans nul doute.


C’est ici qu’il faut stigmatiser cette sorte de réveil tardif des élus de la capitale. Pourquoi n’avoir pas agi au moment où la nécessité se faisait sentir? Qui trompe qui? Deux questions pertinentes auxquelles les initiateurs de la démarche parlementaire avortée doivent donner la lumière.

Lire aussi  Kwilu/JM des personnes vivant avec handicap : "je n'ai reçu aucun courrier des PVH pour organiser une cérémonie en leur honneur" (Dieudonné Musumadi)

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires