Félix Tshisekedi aux FARDC : « Ne jamais trahir le Congo »

 

 

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a partagé un repas de corps ce mercredi 18 octobre, au chapiteau de la cité de l’Union africaine, avec les officiers généraux et supérieurs, ainsi que les sous-officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Dans son mot, Félix Tshisekedi a rappelé aux forces loyalistes leur devise, celui de « ne jamais trahir le Congo ».

« Ne jamais trahir le Congo, nous formons un seul corps, celui des défenseurs des institutions du pays et de notre peuple. Nous avons cette mission à remplir jusqu’au sacrifice suprême », a-t-il déclaré.


Dans la foulée, le premier citoyen congolais a réitéré son engagement à ne ménager aucun effort pour améliorer les conditions de vie des militaires et de leur famille.

« Je compte sur vous pour que vous soyez des femmes et des hommes responsables. Restez toujours fidèles à votre mission. Vous êtes là pour la nation et non pour votre propre intérêt. Le Gouvernement mettra tous les moyens pour vous honorer pendant et après votre carrière », a-t-il ajouté.

Lire aussi  Beni : Deux morts dans une attaque rebelle à Bashu

À propos de l’insécurité dans l’Est de la RDC, le Chef de l’État a indiqué que le pays est dans une phase délicate, tout en soulignant que c’est lui qui est le Commandant suprême des Forces armées.

« C’est moi votre Commandant suprême, il n’y a rien qui arrivera. Ensemble, nous allons gagner ce combat », a-t-il rassuré.

Cette rencontre est intervenue 48 heures après la tenue d’une parade par le chef d’état-major Christian Tshiwewe au cours de laquelle il avait répondu au général auto-exilé John Numbi qui menaçait, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux, d’appliquer l’article 64 de la constitution au cas où Félix Tshisekedi est réélu Président de la République.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires