Nord-Kivu : Jadis otages des ADF, 110 personnes remises à la société civile par les FARDC à Beni

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont procédé à la remise de cent dix (110) otages des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) à la société civile, alors qu’ils étaient kidnappés au cours de différentes incursions de ces inciviques.

Ils ont été pris en otage, les uns dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), les autres dans la province de l’Ituri.

Ils ont été libérés suite à la pression de l’armée mise sur les sanguinaires, affirme les militaires FARDC. C’est à Beni ville, que la cérémonie y relative a eu lieu, en présence de certaines autorités militaires ainsi que certains acteurs de la société civile, forces vives du Nord-Kivu et de l’Ituri.


Le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord qui a procédé à cette activité, affirme que cette remise intervient quelques jours après leur interrogatoire par les services spécialisés. La société civile n’a pas manqué à remercier les militaires FARDC pour leur bravoure.

Lire aussi  Ituri : 1 éco-garde tué et un assaillant capturé dans l'attaque d'une patrouille des éco-gardes de la RFO près du site minier illicite "Mondial"

Depuis le lancement des opérations conjointes FARDC-UPDF dans différentes parties des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, plusieurs personnes civiles ont déjà été sauvées des griffes des djihadistes.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires