RDC : À son tour, Eddy Kapend répond aux menaces de John Numbi contre Félix Tshisekedi

 

Des propos menaçants de John Numbi contre le régime de Félix Tshisekedi sont loin d’être oubliés dans la mémoire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Le nouveau patron de la 22è région militaire dans le Haut-Katanga, qui a été accueilli mardi 31 octobre par ses troupes à Lubumbashi, n’est pas resté indifférent vis-à-vis des menaces de l’ancien inspecteur général de la Police cogolaise en exil.

Sans citer le nom du général fugitif John Numbi, le Général de brigade Eddy Kapend a été très clair dans son message. « (…) Ceux qui ne veulent pas comprendre que la politique ce n’est pas la défense, devront faire la différence, ceux qui font la politique qu’ils la fassent dans le respect des lois, et celui qui touche au domaine de la défense et de la sécurité, il va menacer la sûreté de l’État. Par conséquent, l’Armée, la Police, les services de sécurité et la Justice seront à sa disposition », a-t-il lancé.

Lire aussi  Kasaï : "Le MLC célèbre son 22eme anniversaire sous méditation vu l'état du pays" (fédéral Mbinze Kanzov)

S’adressant à ses soldats, Eddy Kapend a mis en garde ceux qui, dit-il, vont confondre la mission de la Défense et la politique. « Je voudrais que tout le monde me comprenne une fois pour toutes : la mission de la Défense, c’est de défendre la Patrie. Lorsque nous tous, parlons le même langage, nous allons assurer à notre population la paix et la sécurité », a-t-il précisé. Par ailleurs, le commandant de la 22è région militaire a aussi invité les militaires à l’apaisement à l’approche des élections.


 

Quand Numbi menaçait Tshisekedi de « lui reprendre le pouvoir »

 

Dans une vidéo devenue virale dans les réseaux sociaux depuis le 07 octobre dernier, l’ancien chef de la Police John Numbi affirmait qu’il y aurait accord entre l’ancien président de la RDC Joseph Kabila et Félix Tshisekedi en 2018, peu après la présidentielle.

John Numbi appelait donc le Président de la République en exercice à « quitter le pouvoir avant le 20 décembre », date prévue pour la tenue des prochaines élections.

Lire aussi  Consultations : "nous avons échangé avec le 1er ministre sur la manière dont il décline la vision du président" (JL Bussa)

« Fatshi doit se retirer dans l’intérêt de la nation… Seul le fabricant du monstre est capable de le détruire. Autant nous lui avons donné le pouvoir, autant nous sommes capables de le lui reprendre, de gré ou de force », avait-il déclaré.

Actuellement recherché par la justice militaire, le général John Numbi est en exil au Zimbabwe depuis plusieurs années. Les autorités congolaises avaient demandé son extradition dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana.

 

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires