Présidentielle 2023 : Sans surprise, Delly Sesanga se désiste au profit de Moïse Katumbi

 

Candidat à l’élection présidentielle du 20 décembre prochain, Delly Sesanga vient d’annoncer ce dimanche 03 décembre son désistement au profit de Moïse Katumbi Chapwe.

Dans une conférence de presse tenue à Kinshasa, le candidat numéro 4 présente le leader d’Ensemble comme le seul de l’opposition à être capable d’apporter l’alternance au sommet de l’État.

« (…) Pleinement conscient de mes responsabilités en ce moment particulier de l’histoire de notre pays, j’ai décidé, dans un élan de sursaut et d’unité nationale, de joindre le geste à la parole en alliant nos forces à la candidature de Moïse Katumbi dans le cadre du programme commun en vue de construire dans l’unité de nos rassemblements une nouvelle perspective pour notre pays et notre peuple qui en ont pleinement besoin », a-t-il déclaré.


Dans cette démarche, le président du parti Envol, rejoint Matata Ponyo, Frank Diongo et Seth Kikuni, qui se sont déjà désistés en faveur de la candidature de Moïse Katumbi.

Lire aussi  Ituri : Bamanisa à la "recherche de quelqu'un de valeur de Mambasa" pour sa nomination au gouvernement

Il appelle, par ailleurs, les autres candidats et membres de l’opposition de faire de même pour une alternance à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC).

Une candidature commune de l’opposition à la prochaine course à la magistrature suprême en RDC semble improbable deux (2) semaines après le lancement de la campagne électorale et à dix-sept (17) jours de la tenue du scrutin. Sur les vingt-cinq (25) candidats qui peuvent se déclarer de l’opposition, seuls quatre (4) se sont déjà ralliés au candidat numéro 3.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires