Ituri : Cantonnés à Bunia, les déplacés de Djugu s’opposent à l’exigence de voter dans leur entité en proie à l’insécurité

 

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a demandé aux personnes déplacées en provenance de Djugu, en Ituri, d’aller voter leurs candidats chacun dans son village d’origine, ce mercredi 20 décembre 2023.

Le porte-parole de l’association des déplacés victimes de guerre en ville de Bunia, a, dans une interview accordée à la presse ce lundi, indiqué que cette demande de la CENI ne pourra se concrétiser au regard de la situation sécuritaire encore précaire dans ces entités d’où sont venus ces déplacés réunis notamment dans les sites de Kigonze et de l’ISP/Bunia.

« La CENI a fait enrôler les déplacés ici en ville, pourquoi ne pas leur donner aussi la chance de voter ici ? Car dans nos entités, il y a encore l’insécurité, ces déplacés se buterrons aussi aux problèmes de déplacement, car il n’y a pas d’argent pour le transport (…) », se plaint Olivier Karba.

Lire aussi  Délocalisation du marché Matadi Kibala : Trois sites choisis pour abriter le nouveau marché (Gouvernement)

Il demande, à cet effet, aux autorités de renforcer la sécurité pour faciliter à ces vulnérables d’aller voter à Djugu.

La CENI n’a pas encore communiqué quant à cette plainte de ces personnes déplacées.

Moïse Ulang’u, à Bunia

 

Lire aussi

Les plus populaires