Beni – Meurtre d’une dizaine des personnes à l’Ouest d’Oïcha : La société civile indexe les services de sécurité (interview)

 

Une dizaine des civils ont été tués par les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) au côté de plusieurs autres portés disparus ainsi que des chèvres et autres biens de valeur de la population emportés par ces djihadistes dans la nuit de mardi 26 décembre 2023.

C’est ce que rapporte à ACTU7.CD, la société civile du territoire de Beni ce jeudi 28 décembre. Selon Philippe Bonne Année, son rapporteur adjoint qui condamne fermement cet acte odieux, cette situation serait due à la « passivité » des services de sécurité dans la traque de ces djihadistes.

Dans un entretien avec le média en ligne non-aligné, cet acteur des forces vives émet le vœu de voir les outils de sécurité mener des opérations offensives contre ces ennemis de la paix qui, au jour le jour, causent des victimes dans le chef de la population.

Lire aussi  Beni : 4 personnes tuées à la machette dans une attaque rebelle à Banande-Kaïnama

‹‹ (…) La situation sécuritaire était catastrophique, c’est le cas que la société civile forces vives du territoire de Beni est en train de fustiger. Juste après les incursions des ADF vers Mai-Moya la nuit du 24 au 25 décembre 2023, voilà encore il y a eu Incursion au village Mabuo. La population du territoire de Beni est tellement en soufrance et elle est en train de se demander si réellement ces milieux là sont parmi les milieux de la RDC parce qu’il n’y a pas des poursuites de cet ennemi ››, s’indigne-t-il.

En l’intervalle de deux (2) semaines seulement, plus de quinze (15) civils viennent d’être tués par les ADF à Beni/territoire.

JC Mbafumoja, à Oïcha/Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires