Beni : Un grand leader ADF neutralisé près de Kasindi

 

Le cheick Musa Kamusi, un grand leader des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) a été neutralisé le mercredi 27 décembre 2023 au côté de ses trois (3) gardes du corps, dans la localité de Kamwenge, non loin de Kasindi-Port, en Ouganda.

Ce joli coup de filet, selon le capitaine Anthony Mualushayi Mbombo, porte-parole des opérations Sokola un grand Nord, est l’œuvre d’une unité spéciale de l’armée ougandaise qui travaille en collaboration avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le cadre des opérations Shujaa.

Selon le capitaine Anthony Mualushayi, Musa Kamusi est un ancien Iman de la mosquée de Kasindi à Beni/territoire (Nord-Kivu). Il se fera capturé par les FARDC dans le secteur de Ruwenzori, au cours d’une opération militaire et acheminé dans la prison de Kangbayi avant qu’il ne soit libéré par ses compagnons terroristes en 2020, dans une attaque signée contre cette maison pénitentiaire.

Lire aussi  Crimes des RDF/M-23 au Nord-Kivu : Mukwege "appelle à des sanctions et des poursuites judiciaires" à l'encontre des auteurs

Ce terroriste islamiste est également reconnu auteur de plusieurs massacres des civils notamment dans la vallée de Mughalika, aussi sur la route Beni-Kasindi. Il y a peu, il a participé au massacre des élèves du lycée Nyabugando (Ouganda) en collaboration avec le chef rebelle Abouakas. Il est aussi le point focal du mouvement AI Sunnah de la Mozambique.

Il s’était fort engagé dans le recrutement des jeunes dans la cité frontalière de Kasindi à Beni/ville, afin de les envoyer rejoindre le mouvement djihadiste d’Al Sunnah au Mozambique. Ils vont d’abord de Beni à Goma, de Goma à Bukavu, ensuite d’Uvira à la Tanzanie pour atteindre le Mozambique. Sa mort est un coup dur pour ces deux (2) mouvement rebelles, indiquent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires