Denis Kadima : « Quand quelqu’un demande l’annulation sans même comparer les chiffres qu’il possède à ceux publiés par la CENI, c’est que cette personne-là a perdu »

 

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a répondu aux préoccupations de certains candidats à l’élection présidentielle qui ne cessent de contester les irrégularités constatées dans le processus électoral.

Devant la presse ce vendredi 29 décembre au Centre Bosolo à Kinshasa, Denis Kadima a fait savoir que l’attitude de certains candidats président de l’opposition démontre leur échec.

« Quand quelqu’un demande l’annulation sans même comparer les chiffres qu’il possède à ceux publiés par la CENI, c’est que cette personne-là a perdu aux élections », a-t-il déclaré.


Après les élections générales du 20 décembre dernier, quelques candidats présidents dont Martin Fayulu et consorts avaient exigé l’annulation des élections, évoquant les irrégularités constatées lors du déroulement du vote. Selon plusieurs missions d’observation électorale, ces irrégularités sont circonscrites et ne sont pas de nature à impacter la crédibilité des élections en RDC.

Par ailleurs, la CENI tient à publier pour ce dimanche 31 décembre, le résultat provisoire de l’élection présidentielle après l’étape de la publication de premières tendances.

Lire aussi  Kinshasa : Gentiny Ngobila convainc les riverains du Grand Marché qui adhèrent à la vision de Kin-Bopeto

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires