Insécurité en RDC : Le Gouvernement annonce le retrait du dernier contingent de la force de l’EAC

 

Le Gouvernement RD Congolais a, par le biais du Vice-premier ministre en charge de la Défense nationale, Jean-Pierre Bemba, indiqué que la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national reste sous contrôle. C’était lors de la dernière réunion du Conseil des Ministres du premier quinquennat de Félix Tshisekedi tenue vendredi 29 décembre.

À cet effet, le patron de la Défense nationale a informé le Gouvernement du retrait définitif du dernier contingent de la force régionale de l’EAC (East African Community).

« Le Vice-premier ministre, Ministre de la défense nationale a présenté au conseil la situation sécuritaire qui demeure relativement calme sur l’ensemble du pays, excepté dans les zones sous opérations dans la partie Est où les FARDC demeurent vigilantes et déterminées à rétablir la paix et la sécurité, ainsi que la restauration de l’autorité de l’État dans cette partie du pays », a dit Patrick Muyaya, porte-parole du Gouvernement dans le compte-rendu de cette réunion.

Lire aussi  Ituri: "Ce qui tue c’est la milice CODECO mais le covid-19 n’a tué personne en Ituri" (Chancelier Évêque de Mahagi-Nioka)

Et d’ajouter : « (…) Passant en revue la situation opérationnelle, il a porté à la connaissance du Conseil que l’ennemi de la République, après la trêve observée, a repris l’offensive contre nos vaillantes forces le 21 décembre 2023, en territoire de Masisi. Il a, en même temps, informé le Conseil du départ définitif du dernier contingent de la force de l’EAC ».

Le 24 novembre dernier, à l’issue d’un sommet de la communauté est-africaine, en Tanzanie, la RDC avait annoncé ne pas renouveler le mandat de la force de l’EAC, qui était déployée au Nord-Kivu et arrivé à terme le 8 décembre 2023. Cette force était très critiquée d’être passive à l’égard des rebelles du M-23 et son allié, le régime de Kigali.

En même temps, l’on signale le début du déploiement des troupes de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC) dans cette même partie du territoire congolais. Ce premier contingent composé de militaires sud-africains arrive avec un mandat offensif différemment de la force de l’EAC.

Lire aussi  Ituri : Un mort et plusieurs maisons incendiées dans une nouvelle attaque des ADF à Mambelenga

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires