Maniema : Invalidé pour fraude et détention illégale de DEV, Justin Kalumba proclamé élu par la CENI

Décidément, Kadima, le chairman de la commission électorale nationale indépendante, n’est qu’un loup en peau d’agneau. Des preuves pouvant appuyer ce point de vue existent.

L’expert électoral tant vanté, a offert le dimanche 14 janvier à la population qui l’a vomi davantage, une scène d’opéra. L’homme qui avait endormi ses concitoyens avec une liste fantaisiste des 82 députés invalidés pour plusieurs raisons notamment, la fraude électorale, le vandalisme de matériel , la corruption, la détention illégale des DEV a fini par dévoiler sa vraie vision. Tromper l’attention du souverain primaire pour bien opérer.

Sinon, comment comprendre que Justin Kalumba invalidé pour fraude électorale, puisse se retrouver parmi les élus ? L’acte posé par Kadima suffit pour affirmer sa complaisance, son caractère corruptible, un désordre sans commune mesure. L’expert électoral a échoué et mérite un châtiment correctionnel de la population. Le Congo davantage englouti. Justin Kalumba réputé fraudeur, va siéger à l’hémicycle de Lingwala pour offrir quelle image au pays pays? Triste réalité qui appelle à des questionnements sans fin sur l’état de la conscience de Denis Kadima.


Entre-temps, vaut mieux tard que jamais. Kadima peut bien se rattraper en retirant l’invalidé de la liste des élus provisoires avant que la justice ne cloue l’intéressé accusé de fraude électorale. Le Congo mérite mieux que l’opprobre.

Lire aussi  Dossier CENI : En espionnant ses pairs avec des enregistrements, "Monsieur l'abbé" Nshole salit l'image de l'église et donne un mauvais exemple aux fidèles catholiques

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires