Nord-Kivu : Le M-23/RDF accusé d’avoir tué dix personnes à Rutshuru

 

Les civils ont encore été tués par les rebelles du M23-RDF dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Au nombre de dix (10), ces innocents ont été assassinés dans le groupement des Bukombo.

L’alerte vient de la coordination de la Jeunesse Hutu, réunie au sein de l’association culturelle « Igisenge ». Dans un communiqué rendu public le lundi 15 janvier dernier, il est rapporté que cette découverte macabre est intervenue le même lundi non loin d’une paroisse locale.

‹‹ Les corps sans vie viennent d’être découverts ce lundi 15 janvier 2024 gisant au sol non loin de la paroisse de Birambizo ››, précise cette association.


Cette structure qui lance l’alerte, sollicite l’implication de la justice dans ce dossier afin que les auteurs de ce forfait soient punis.

Malheureusement, plusieurs membres de la communauté Hutu ont déjà péri dans différentes attaques des terroristes du M23-RDF. Il y a peu, la coalition M23-RDF-UPDF a procédé au collecte des machettes et marteaux au sein de la population pour des raisons non élucidées.

Lire aussi  Nord-Kivu : Une nouvelle milice voit le jour à Lubero

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires