Nord-Kivu : Les rebelles du M-23/RDF interdisent aux cultivateurs tout accès à leurs champs à Rutshuru

 

Dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), c’est maintenant les insurgés du M-23/RDF qui dictent la loi. En dépit des morts infligés à la population, les rebelles rwandais se sont activés le lundi 15 janvier 2023 au pillage des champs de la paisible population dans le secteur de Kazaroho, territoire de Rutshuru.

C’est ce que rapporte ce mardi l’Organisation Non Gouvernementale “Badilika” au média en ligne non-aligné. Patrick Manuvo Nguka, son coordonnateur, condamne fermement cette manière de faire.

‹‹ Il faut souligner que les éléments de la coalition Nangaa-Betrabisimo sont en train de piller les récoltes dans les champs. Ces rebelles viennent avec les sacs dans lequels ils déposent des maïs. À toute personne qui résiste de transporter ces récoltes volées, c’est la mort ››, s’indigne-t-il.


Et d’ajouter : ‹‹ La coalition rebelle Allias Fleuve Congo-M23 exhorte, depuis ce lundi 15 janvier, toute la population fréquentant les champs de Kazaroho au Nord de la cité de Kiwanja qu’avant toute récolte, de se faire enregistrer auprès de leur comité illégalement installé dans les enceintes du chef-lieu du territoire de Rutshuru. Cette coalition met en garde toute personne qui s’opposera à cet enregistrement. On risque de perdre la vie ››.

Lire aussi  Ituri : Des agents de l'État torturés par des militaires sud-soudanais à Aru

Dans cette région, la population se nourrit essentiellement de produits champêtres. Cette nouvelle pression exercée sur la population pourrait augmenter le taux de la famine ou de décès dans le chef de la population.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires