Beni – Carnage à Mavivi : Aucun ADF parmi les morts (société civile)

 

Mavivi, une bourgade située à la limite entre la ville et le territoire de Beni au Nord-Kivu, a été la cible des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) la nuit de mardi à ce mercredi 24 janvier 2024. Au cours de leur incursion, ces inciviques ont ôté la vie à dix (10) civils et pris en otage plusieurs autres.

Selon la société civile, cinq (5) personnes ont été tuées à Mavivi, quatre (4) autres à Ngite lors de l’entrée de ces rebelles dans la région.

Joint par ACTU7.CD, Georges Kivaya, président de cette structure citoyenne s’en inquiète. Il affirme que la population espérait déjà au parfait rétablissement de la paix près d’une année sans présence rebelle sur place.


‹‹ À Ngite et à Mavivi, il y avait incursion des ennemis de la paix. Nous avons perdu cinq (5) personnes à Mavivi, une personne côté Est où l’ennemi était venu et quatre (4) personnes côté ouest ››, a-t-il affirmé.

Lire aussi  RDC : La MONUSCO souhaite laisser un projet de paix en Ituri (Karna Soro)

Dans sa communication, l’armée a indiqué avoir neutralisé, la même nuit, trois (3) djihadistes ADF, chose non reconnu par les forces vives. Les habitants sur place confirment n’avoir rien vu comme corps ennemi.

Pourtant, selon des sources concordantes, les bottes des djihadistes étaient bien avant signalés dans la région. La population Indique avoir plusieurs fois lancé l’alerte auprès des services de sécurité, mais en vain.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires