RDC : Avec ses 13 députés, le parti APOCM d’Abdon Etina quitte le PCR de Kamerhe pour se rallier à l’UDPS/Tshisekedi

 

Quelques jours après le lancement du Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR), l’Alliance des Paysans, des Ouvriers et de la Classe Moyenne pour un Développement Durable (APOCM), parti cher à Abdon Etina Bekile Ipan, décide de quitter le regroupement politique Alliance des Acteurs Attachés au Peuple (AAAP), qui est signataire de la nouvelle plateforme politique PCR. De ce fait, l’APOCM intègre le regroupement Union pour la Démocratie et le Progrès Social et Alliés (UDPS-A).

C’est ce qui ressort de la réunion des membres du bureau politique de l’APOCM tenue dimanche 28 janvier, à Kinshasa.

Pour ces membres du bureau, l’APOCM qui est le parti phare de l’AAAP pour avoir fourni le 2/3 des élus n’a pas été consulté avant d’engager le regroupement dans le PCR.


« (…) Constatant la violation flagrante des dispositions pertinentes des articles 31 point 3 qui stipule que le haut représentant à l’obligation de consulter et informer les membres sur tout événement de nature à influencer les intérêts ou le fonctionnement du regroupement et 32 point 5 qui stipule que les partis politiques et personnalités indépendantes s’engagent à une solidarité sans réserve aux actions de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, de l’Acte constitutif ayant conduit le regroupement politique AAAP à prendre des décisions unilatérales en s’engageant dans d’autres plateformes politiques sans consultation ni concertation préalable de notre parti politique APOCM », a déclaré Olive Mudekereza, Président National du bureau politique de l’APOCM.

Lire aussi  Présidence CENI : La CIME échange avec une délégation de l'Ambassade de France

Par ailleurs, le bureau politique de l’APOCM qui salue l’adhésion du parti politique ADIP, son partenaire habituel à sa démarche patriotique, réitère sa loyauté au Chef de l’État, Félix Tshisekedi et à son autorité morale, Abdon Etina.

Pour rappel, l’AAAP de Tony Kanku Shiku a, aux côtés des regroupements politiques Actions des Alliés et UNC de Vital Kamerhe, Alliance Bloc 50 (A/B50) de Julien Paluku et la Coalition des Démocrates (CODE) de Jean-Lucien Busa, annoncé mardi 23 janvier dernier la création de la nouvelle plateforme politique dénommée « Pacte pour un Congo Retrouvé, PCR.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires