Nord-Kivu : Près de 800 jeunes refusent de s’enrôler au M-23/RDF et intègrent les FARDC à Rutshuru

 

Au total, sept cent quatre-vingts-six (786) jeunes parmi lesquels vingt-six (26) filles, se sont engagés à rejoindre le rang des militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) au territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), fuyant le recrutement forcé du M-23/RDF.

À Rwindi où ils ont été rassemblés dans un site spécial le lundi 29 janvier, une grande parade y a été tenue en présence d’une forte délégation de la MONUSCO mais aussi de l’UNICEF pour identifier les mineurs et les protéger conformément aux lois de la protection des enfants.

Ils ont, à travers cette action, refusé catégoriquement de se coaliser avec l’oppresseur et ont opté de servir la République sous le drapeau national afin de venger le sang de leurs sœurs et frères lâchement abattus.


Le capitaine Anthony Mualushayi, l’un des porte-paroles de l’armée au Nord-Kivu qui livre la nouvelle, précise cependant qu’ils seront transférés dans le centre d’instructions pour le déroulement de leur formation « spéciale ».

Lire aussi  Ituri : La présence des combattants ougandais ADF crée la panique à Mambelenga

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires