Nord-Kivu : Recrutés de force par le M-23/RDF, trois jeunes meurent en pleine formation militaire à Rutshuru

 

Le sang des innocents ne cesse de couler dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) en raison entre autres de l’activisme des terroristes du M-23/RDF.

Le weekend dernier, trois (3) jeunes recrutés de force dans le rang de ces rebelles, sont morts en pleine formation à Nyongera-Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru.

La nouvelle est parvenue le lundi 29 janvier au média en ligne non-aligné via Aimé Mbusa Mukanda, l’un des notables du territoire de Rutshuru. D’après lui, ces patriotes congolais ont été arrêtés à Kazaroho alors qu’ils vaquaient à leurs activités champêtres avant d’être acheminés de force au centre de formation à Nyongera-Kiwanja où ils ont perdu la vie en pleine formation militaire.


Notre source affirme que de cinq cent mille (500. 000) autres personnes sont prises en otage par ces inciviques rwandais.

Lire aussi  Ituri : Deux corps sans vie en décomposition avancée découverts à Otomaber

Faisant confiance à la coalition SADC-FARDC, la notabilité de Rutshuru appelle les civils kidnappés à se lever comme un seul homme et dire non à cette « animalité ».

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires