Ituri : Proclamés élus députés provinciaux, Thomas Lubanga et Yves Mandro « omis » de la liste provisoire des élus

 

La confusion autour des résultats des élections des députés provinciaux est loin de s’estomper dans la province de l’Ituri. Proclamés élus députés provinciaux, deux (2) anciens seigneurs de guerre ont vu leurs identités disparaître de la liste émise par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Déjà au centre de la controverse, Thomas Lubanga n’est plus repris sur la liste des élus à la députation provinciale. Le président national de l’Union des Patriotes Congolais (UPC) avait pourtant été déclaré élu dans la ville de Bunia avec un peu plus de douze (12) mille voix.

Proclamé élu député provincial sur la liste du Mouvement de Libération du Congo (MLC) dans la circonscription électorale d’Irumu, le chef Yves Kahwa Mandro ne figure plus sur la liste émise par la CENI via son site Internet. Ce candidat a déjà saisi, via son parti politique, la Cour d’appel au sujet de cette situation.


Aucune communication de la CENI n’explique cette situation. Toutefois, l’élection de messieurs Lubanga et Kahwa Mandro a été au centre de plusieurs interrogations. Dans une lettre ouverte leur adressée, l’avocat David Mokili Mungunuthi avait appelé, la semaine dernière, ces deux (2) notables à se désister au profit de leurs suppléants pour éviter les conséquences d’une éventuelle invalidation par la Cour d’appel.

Lire aussi  Ituri : Évoquant des "contraintes budgétaires", Bamanisa instruit ses ministres d'organiser un service réduit dans leurs cabinets

Condamnés par décision judiciaire pour crimes de guerre, crime contre l’humanité et de génocide par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour Lubanga Dyilo Jean Chrysostome alias Thomas Lubanga et par la Cour militaire de la défunte Province orientale pour Yves Kahwa Panga Mandro, les deux (2) anciens chefs rebelles ont vu leurs candidatures à la députation nationale dans le territoire de Djugu rejetées par la Cour constitutionnelle par son arrêt No RCE 0252/DN du 12 Septembre 2023.

Contre toute attente, ces deux (2) notables ont postulé à la députation provinciale. À l’issue de ces élections, Thomas Lubanga a été proclamé élu dans la ville de Bunia tandis que Kahwa Mandro l’a été à Irumu. Seuls les arrêts de la Cour d’appel pourront éclaircir davantage les contours de cette affaire…

La Rédaction

Lire aussi

Les plus populaires