Entrepreneuriat des jeunes : MOJES lance sa rentrée 2024 par une conférence axée sur le financement des PME

 

Injecter l’esprit de l’entrepreneuriat dans le chef des jeunes congolais, voilà le cheval de bataille du Mouvement des Jeunes pour l’Entrepreneuriat Stratégique (MOJEC) pour l’année 2024. Cet incubateur des jeunes a fait savoir cette ambition ce samedi 10 février 2024 au cours d’une conférence entrepreneuriale axée sur le financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME), tenue dans la salle Garamba au Bâtiment administratif Paul Panda Fomana, à Lingwala.

Face à un nombre important de jeunes, le Secrétaire général adjoint de MOJES fonde cet objectif que cette structure s’est tracée pour cette année, par l’appropriation de l’engagement spécial du Président de la République, celui de promouvoir l’entrepreneuriat et diversifier l’économie.

« La République Démocratique du Congo est constituée à 70% des jeunes. Cette jeunesse est généralement soumise au dicta politique, au chômage, à la manipulation politique. C’est dans ce cadre que MOJES s’est fait le voeu de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes. Et dans cette optique, MOJES se veut, en 2024, être l’un des vecteurs principaux qui permet à ce que, dans les 70% des jeunes, l’on puisse compter 40 à 50 % des jeunes qui sont entrepreneurs et qui deviennent autonomes », a déclaré Nera Chanera, lors de cette conférence marquant la rentrée 2024 de MOJES.


Abordant le sujet principal de la conférence du jour, le SGA du Mouvement des Jeunes pour l’Entrepreneuriat Stratégique estime que « le financement des PME constitue encore le bémol dans notre pays et nous nous proposons comme une solution adéquate dans le secteur de l’entrepreneuriat dans notre pays ».

Lire aussi  Butembo : Début lundi 1er novembre du recouvrement forcé de taxes et impôts

Mais seulement, il faut reconnaître que la problématique du financement des Petites et Moyennes Entreprises demeure un problème majeur pour les jeunes qui veulent se lancer dans cette aventure. Popol Kayembe, Président de Quantum Vertex, structure qui a co-organisé cette conférence avec MOJES, l’a souligné lors de son intervention.

« Comment arriver à trouver le financement et comment appuyer les entreprises ? Ça, c’est un casse-tête chinois. Et surtout dans ce pays, l’entrepreneuriat est un long parcours, un parcours des vertébrés. Lorsque vous n’êtes pas préparé, c’est quelque chose à éviter (…) Mais cependant, l’entrepreneuriat est disponible pour tout le monde (…) », révèle-t-il.

Lors de cette conférence, les jeunes ont également eu droit aux interventions pertinentes de Alain Novac, représentant du DG d’Accès Bank, Damien Twambilangana, DGA de ANSER et coordonnateur de MOJES ou encore Pierre Kibingwa, chargé des opérations de FOGEC (Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo).

Le Mouvement des Jeunes pour l’Entrepreneuriat Stratégique (MOJEC) est un incubateur des jeunes, des Startups ou encore des PME, se proposant comme une solution appropriée au problème de chômage ou de pauvreté. Il propose l’incubation, le mentorat, l’accompagnement, le réseautage et le financement des jeunes. Depuis 2019, le MOJES a déjà formé au moins dix mille (10.000) jeunes qui se sont épanouis dans différents secteurs dans lesquels ils se sont lancés.

Lire aussi  Bukavu : Le Commissaire général aux PME F. Mugisho parle des opportunités d'entrepreneuriat de transformation

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires