Guerre dans l’Est : Félix Tshisekedi et Lucy Tamlyn discutent des « solutions importantes » pour le retour de la paix

 

La situation sécuritaire précaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) était au centre des échanges entre le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et l’ambassadrice des États-Unis au Congo-Kinshasa, le mercredi dernier.

Lucy Tamlyn a rassuré au garant de la nation congolaise que des « mesures importantes » seront prises dans les jours qui suivent, pour rétablir la paix et la sécurité dans la région.

La Représentante des USA en RDC n’a pas manqué de se féliciter pour la condamnation des actes violents, « non conformes à la responsabilité du gouvernement de protéger les installations diplomatiques ».


« Nous avons mené une diplomatie de très haut niveau. Je pense que vous connaissez notre initiative. La Directrice du renseignement national américain est venue ici pour discuter des mesures importantes pour la paix dans l’Est du pays. Je me suis félicité de la condamnation des actes violents non conformes à la responsabilité du gouvernement de protéger les installations diplomatiques », a-t-elle déclaré.

Lire aussi  IGF : Jules Alingete annonce la restructuration pour intégrer les nouvelles réformes des finances publiques

Toutefois, les deux (2) personnalités n’ont pas manqué de revenir sur les manifestations récemment organisées à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale, face à l’agression dont est victime la RD Congo dans sa partie Est, suite aux attaques des rebelles du M23 soutenus par le Rwanda.

À cet effet, le gouvernement a appelé les manifestants à l’apaisement, la discipline et à l’unité autour du Chef de l’État, Félix Tshisekedi et des forces loyalistes pour enfin dissuader l’ennemi et le mettre hors d’état de nuire.

Jacob Séraphin Nkita

Lire aussi

Les plus populaires