Kasaï-Oriental : La pénurie d’eau potable, un calvaire pour la population à Mbuji-mayi

 

La pénurie en eau potable sévit ce dernier temps sur la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental. Cinq (5) jours à présent se sont écoulés sans que l’eau ne soit aperçue aux robinets.

Cette situation inquiète plus d’une ménagère, obligées d’aller à la recherche de cette denrée vitale jusqu’aux endroits où elle peut être trouvable, notamment aux bornes fontaines de la Fondation MIBA (FOMI), disséminées surtout dans la commune de Bipemba.

Malgré la chaleur qui s’annonce insupportable ce dernier temps dans la capitale diamantifere, des mamans et leurs enfants font la queue aux bornes fontaines pour se trouver de l’eau. Toutefois, les conditions ne leurs pas tellement de se procurer de cette denrée convenablement.


Sur place, elles se livrent aux bousculades, bagarre et tout geste, dans la seule fin de remplir son vase d’une quantité d’eau convenable pour la survie du jour.

Lire aussi  Ituri : Des volontaires de la Croix-Rouge retiennent 3 véhicules de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge pour impaiement de leurs salaires à Mambasa

D’autres se voient dans l’obligation de se ravitailler auprès des ambulants d’eau, communément appelés « Le Mayi ». Chez eux, un bidon de 20 litres se négocie entre 800 et 1 000 FC.

Le comble, c’est la crise en courant électrique qui couvre la ville de Mbuji-Mayi. À l’Energie du Kasaï-Oriental (ENERKA), la direction évoque des pannes techniques qui perturbent le ravitaillement en énergie électrique. C’est ce qui est certainement à la base du faible approvisionnement de la population en eau potable par la REGIDESO.

Jacob Séraphin Nkita, à
Mbuji-Mayi

 

 

Lire aussi

Les plus populaires