Médias : Le CSAC interdit la diffusion des débats relatifs aux opérations militaires sans la présence des experts

 

Le bureau du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a, dans un communiqué rendu public ce vendredi 23 février, demandé aux médias émettant sur l’ensemble du territoire national de respecter les règles en rapport avec les opérations militaires.

Le CSAC souligne que certaines émissions diffusées sans la présence des experts, sont à la base de la diffusion de fausses nouvelles de nature à alarmer les populations.

« Attendu que le pays est en situation de belligérance et que la plupart des émissions susvisées se passent sur fond de nature à alarmer les populations, à les inquiéter ou à les exciter contre les pouvoirs établis ; mais aussi, lesdites émissions ont tendance à démobiliser les militaires engagés au front en violant constamment le principe sacro-saint du secret de la défense », lit-on dans ce communiqué.


De ce fait, le CSAC prend les décisions suivantes :

• S’interdire la diffusion des débats relatifs aux opérations militaires menées par les FARDC sans la présence d’un ou de plusieurs experts en la matière ;

Lire aussi  Ituri : Au moins 5 bastions des ADF détruits par l'aviation militaire (Armée)

• D’éviter toutes les émissions à téléphone ouvert sur les opérations militaires sus évoquées ;

• De s’abstenir d’accorder la parole aux forces négatives ;

• De s’interdire le changement des grilles des programmes sans l’avis préalable du CSAC.

Ces mesures ont été fixées pour éviter les débordements par différents médias congolais dans les diffusions des émissions sur la situation sécuritaire devenue inquiétante dans l’Est de la RDC.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires