Décès de Chérubin Okende : « Cette conclusion de l’enquête vient de le tuer pour la deuxième fois » (Prince Epenge)

 

Les conclusions rendues publiques par le Procureur Général près la Cour de Cassation qui soutient la thèse de « suicide » sur le décès tragique de Chérubin Okende, sonnent faux dans les oreilles de certains acteurs politiques.

Dans une interview accordée à ACTU7.CD ce vendredi 1er mars, Prince Epenge, cadre de la coalition LAMULA/Fayulu, parle de « théâtre criminel ». Selon lui, cette conclusion de l’enquête vient de tuer Chérubin Okende pour la deuxième fois.

« C’est du théâtre, c’est une conclusion criminelle, la conclusion vient de tuer Chérubin Okende pour la deuxième fois, c’est une honte », a-t-il déclaré.


Ce proche de Martin Fayulu Madidi a souligné qu’il y aura une réaction officielle de LAMUKA sur cette affaire, car, dit-il, si la justice de Félix Tshisekedi a failli, la justice de Dieu ne faillira pas.

« Il y aura une réaction officielle de LAMUKA, mais c’est une honte, c’est une conclusion qui nous rappelle les époques soviétiques (…) Si la justice de Monsieur Félix Tshisekedi a failli, la justice de Dieu ne faillira pas, la vérité va triompher », a-t-il déclaré.

Lire aussi  RDC : Félix Tshisekedi prend part à l'investiture de Sassou Ngwesso

Dans une communication faite à la presse le 29 février, le Procureur Général près la Cour de Cassation a, selon les conclusions de l’enquête sur le décès de Chérubin Okende, fait savoir que le corps de l’ancien collaborateur de Moïse Katumbi n’a subi aucun traumatisme. Il n’a pas été criblé de balles, mais plutôt touché par une seule balle tirée par lui-même.

Le corps sans vie de Chérubin Okende avait été trouvé le 13 juillet 2023 sur la route poids lourds à Kinshasa.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires